Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Partagez les impressions de vos expériences LIVE!

Modérateurs : Modérateurs du forum, Responsables / Animateurs de sections

Règles du forum
Pour une tournée, SVP postez toutes les dates européennes disponibles dans le topic + la période ou quelques dates dans le titre du topic.
demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 04 juil. 2019, 16:25

Franchement depuis le temps que j'y vais je trouve comme d'autres qu'il y en avait moins cette année. Encore trop à mes yeux :D mais moins quand même.


ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par olivier64 » 04 juil. 2019, 17:21

Bertrand a écrit :
04 juil. 2019, 11:22
depuis 15 jours, pourquoi ?
Curieux, on n'a pas fréquenté les mêmes endroits alors. :euh: Tu as peut-être passé trop de temps devant les mainstages ou à la Warzone ? :D

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par Bertrand » 04 juil. 2019, 17:47

olivier64 a écrit :
04 juil. 2019, 17:21
Bertrand a écrit :
04 juil. 2019, 11:22
depuis 15 jours, pourquoi ?
Curieux, on n'a pas fréquenté les mêmes endroits alors. :euh: Tu as peut-être passé trop de temps devant les mainstages ou à la Warzone ? :D
La warzone j'y suis allé une fois me poser, et à part un gamin de 16 ans ivre mort, j'ai rien vu.
Par contre oui, les déguisés je n'en ai pas vu sous les tentes, principalement les Mainstage. Peut on en conclure que finalement ce sont des touristes qui font fuir les vrais festivaliers ?
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 04 juil. 2019, 18:18

Allez, 200 gars déguisés (et je dois être large) sur 60000, ça fait 0.0034%. Si on veut comparer avec un petit fest, le Keep It True par exemple avec 2000 personnes, avec le même ratio ça ferait 6 ou 7 gars déguisés. Parlerait-on de Disneyland dans ce cas ? Ah mince, j'ai peut-être pris un mauvais exemple,il paraît qu'il y a des touristes aussi au KIT.

Avatar du membre
the fab
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4002
Enregistré le : 13 nov. 2010, 21:08
Localisation : Toulouse

Message par the fab » 04 juil. 2019, 19:02

Disons que ce que certains appellent des touristes au KIT, ce sont des mecs avec des Back Patch Slipknot. :)
Bon après, les déguisés du HF ne sont pas tous forcément des touristes. Mais on ne peut pas nier que la part des "non connaisseurs" est grandissante sans préjuger de l'impact que ça a sur le fest en général.
Ca me rappelle une interview de Bernie dans les années 80 dans laquelle il disait à peu près ça : " En France, quand tu vends plus de 100 000 albums, ça veut dire que tu tapes dans une frange du public qui n'est pas spécialement avertie." Et je fais le lien avec le HF à partir du moment ou il a dépassé les 30/35 000 personnes par jour même si le "Hard rock/Metal" a élargi son audience depuis cette époque. Perso, je fais parti des gens pour qui cette musique est fondamentale dans ma vie depuis des décénies et j'ai du mal à partager ça avec des gens pour qui ce n'est pas exactement le cas. C'est certainement idiot mais je le ressens comme ça. C'est trop mon ADN pour que je sois à l'aise avec des gens pour qui c'est juste un moment parmi tant d'autres. ça me fait penser à un stagiaire que j'ai eu avec moi pendant quelques temps. Il se disait metalleux. Il avait même un tatouage Slipknot sur le bras mais il ne faisait aucun concert sur Toulouse (ni ailleurs) et n'y connaissait que dalle. Un metalleux en carton quoi. Mais il avait son tatouage Slipknot !!!! J'ai passé 3 jours à lui faire écouter des trucs dans la bagnole mais il passait son temps sur son portable à chasser le pikatchou ou je ne sais quoi.
Olivier64: " Y a pas un groupe plus surestimé que Motley Crue. Les Ramones, c'est du rock progressif à coté !!!!!!"

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 04 juil. 2019, 21:20

Le sage a parlé. :D

Pour ma part je ne dirais pas que LEMETAL est quelque chose de fondamental dans ma vie mais il est clair que c'est devenu un élément aussi important que LESVIEILLESBAGNOLES (au passage j'ai eu plusieurs fois l'occasion de concilier les deux). Et d'ailleurs -j'en discutais avec une copine qui est exposante dans les bourses de pièces- dans les deux cas -Cha tu pourras donner ton avis là - dessus- il y a ce coté "monde à part" qui, même si il n'est pas fermé à l'extérieur, nécessite quand même un effort d'intégration pour tout nouvel "entrant" ne serait - ce que pour apprendre quelques mots spécifiques (nettement moins dans LEMETAL que dans LESVIEILLESBAGNOLES ceci dit). De plus je suis quelqu'un qui a tendance à vivre dans son monde, et dans les deux cas là encore il y a eu une fusion qui a été très naturelle et évidente.
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 04 juil. 2019, 23:54

Suite du CR : HELLFEST, vendredi 21 juin 2019

Retour sur le site vers 12h30, et direction la Valley, (rarement visitée sur ces 3 jours malheureusement, trop de bonnes choses ailleurs) pour les rétros rockeurs de RADIO MOSCOW (pourtant c'est bien ma came, ça), et déception, je m'attendais à mieux, il manquait un truc … J'étais peut-être pas encore dans le trip, trop tôt dans la journée ? A revoir un soir dans une petite salle en Espagne, ça sera sans doute bien mieux. Hop, pause repas tant qu'il n'y a pas trop de queue aux stands restauration.

On s'avance vers les mainstages : c'est la journée metal français, et seuls les NO ONE IS INNOCENT(pas vus depuis 1997!) prévus un peu plus tard m'intéressent, et ça tombe bien, le planning est très chargé pendant les autres groupes français. C'est le tour de LOFOFORA, gros son, grosse envie, on sent la sincérité, mais je n'ai jamais eu envie d'écouter plus que ça le groupe, et quelques titres suffisent. On en profite, pendant un des rares trous du planning, pour aller sur la Warzone (je me dis sur le moment que c'est pas sur qu'on ait la possibilité d'y revenir, et la suite m'a donné raison) pour les vétérans du skate punk suédois de NO FUN AT ALL. On peut légitimement les traiter de menteurs, parce que c'était bien fun, malgré un chanteur au charisme hansi-kürschien, pas un truc que j'écouterai en boucle mais vraiment sympa en live.

Retour vers les mainstages pour les 2 seuls concerts de la journée cochés sur ces scènes (le reste sera sous les tentes), NO ONE IS INNOCENT et DEMONS AND WIZARDS. Alors NO ONE IS INNOCENT, leur album Utopia de 1997 et la tournée qui a suivi m'avaient enthousiasmés, et bien que j'ai suivi un peu distraitement la suite de leur carrière j'ai une vraie affection pour le groupe. Et grosse ambiance aujourd'hui, le public mange dans la main du chanteur Kemar, grand frontman, et l'énergie, la qualité de la set list (avec quelques mesures du Sweet Leaf du SABB') font du concert une vraie réussite. Twelve points !

Enchaînement sur DEMONS AND WIZARDS, de retour après une absence d'une douzaine d'années. Ils m'avaient pas franchement manqué, j'ai réécouté récemment le 1er album, et zzzzzzz. C'est surtout pour entendre la voix magnifique de Hansi Küsch que je reste, seules la reprise de ICED EARTH et celle de BLIND GUARDIAN me font lever le sourcil, et celles ci passées, vite vite il y a DIAMOND HEAD au même moment sous la Temple. Et il y a juste le temps de voir les 3 derniers titres (les cultes Helpless, It's Electric et Am I Evil) et de regretter de ne pas avoir fait le choix de voir le concert entier, tellement c'était convaincant : très bon chanteur, bon son, groupe soudé. Merde, mauvais choix...

Ma fille se plaignant en raison sa taille (1m50) de ne pas voir grand chose, on essaiera si possible de se placer dans les 2 ou 3 premiers rangs sur les côtés pour avoir une meilleure visibilité lors des futurs concerts. C'est quasi impossible sur les mainstages, mais sous les tentes, c'est faisable, Et donc à la fin de DIAMOND HEAD ce sera le cas, avec présence à la barrière tout à droite de la scène pour les deaths metalleux de PESTILENCE, qui ont la bonne idée de ne jouer que des morceaux des albums Consuming Impulse de 1989 et du grandiose Testimony Of The Ancients de 1991 (3 titres seulement aujourd'hui). Ma fille, pas spécialement fan de Death Metal, va vraiment aimer et ce sera un de ses concerts préférés du week-end. Patrick MAMELI a encore une voix de folie, et les titres arrachent tout. Quel concert !!!
On s'assoit, on mange, on va voir au passage quelques titres d''IMPALED NAZARENE, KVELERTAK et GRAVEYARD (très bon)., vu qu'on a 2 heures de libre pour se reposer avant un incroyable enchaînement démoniaque des pionniers du Metal extrême mondial des années 80 : VENOM INC.-POSSESSED – HELLHAMMER – CARCASS et KING DIAMOND !

VENOM INC : ambiance un poil tiède au début, le groupe jouant ses nouveaux morceaux et l'anecdotique Rip Ride. Les lights en forme de croix renversée forment un décor fait sur mesure pour le groupe, Dès que les classiques des 3 premiers albums sont joués, ça chauffe sous la Temple ! Quel plaisir de beugler les refrains sur Live like an Angel, Warhead, Lady Lust, Don't Burn The Witch, Black Metal, Witching Hour et Countess Bathory ! Avec un nouveau batteur très efficace, un Mantas déchaîné à la guitare et un Demolition Man possédé, le groupe a fait complètement honneur à son statut de légende du Metal.

Les californiens de POSSESSED pâtissent d'un son bien moyen de là où on est placé (la batterie recouvre tout), on lache l'affaire au bout de 3 morceaux, et on se place pour le concert le plus culte du fest , HELLHAMMER !

HELLHAMMER … Le groupe suisse a existé de 1982 à 1984, a publié 3 demos et un EP, n'a jamais fait de concert, puis est devenu CELTIC FROST en 1984. Et Thomas Warrior, a décidé cette de redonner vie à ces titres oubliés, et de le faire non pas sous le nom d'HELLHAMMER dont il est le seul membre présent ce soir, mais sous le nom de Tom. Warrior's TRIUMPH OF DEATH, par respect pour le passé du groupe et ses anciens camarades d'époque. Le concert est attendu par tous les fans de Metal extrême primitif, et j'en profite pour remercier avant le concert, devant la scène, Philippe Courtois d'Holy Records, gros fan des suisses, pour le bonheur apporté avec les groupes de chez Holy au milieu des années 90. Fin du moment groupie,et arrivée du groupe, avec Tom Warrior, son célèbre bonnet et son maquillage, accompagné de jeunes musiciens, dont une bassiste aussi charismatique que jolie. Musicalement, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est du VENOM en version primitive (oui, dur de le croire quand on connait VENOM !).
C'est donc primaire, surtout niveau batterie, mais le tempo lent, le son crade des demos bien reproduit, (son crade, mais clair et puissant), et l'ambiance malsaine transparaît parfaitement. Concert improbable, et superbe réussite !

On passe au concert le plus brutal de la journée, avec les anglais de CARCASS, qui nous jouent un concert best of, qu'on voit malheureusement de sur le côté, la tente est trop remplie. Du coup, on entend plus que ce qu'on voit, mais c'est quand même la grande classe, avec les tubesques Buried Dreams, Incarnated Solvent Abuse ou This Mortal Coil.

On se place pour le show de KING DIAMOND, qui va encore nous sortir le grand spectacle, superbe scène avec larges escaliers, mais un peu à l'étroit sous la tente, par exemple quand King Diamond est tout en haut il touche presque les lights.Côté éclairages justement, je ne sais pas si c'est un choix artistique,mais c'est souvent plutôt sombre, ça ne semble pas assez éclairé. Musicalement, autant j'adore MERCYFUL FATE (surtout les débuts), autant leur chanteur en solo m'indiffère. Je l'avais vu à Barcelone il y a 3 ans, et à part les reprises de MERCYFUL, je m'étais ennuyé. Le groupe fait des efforts sur la set list, en jouant un tout nouveau morceau et des raretés,en jouant 15 à 20 mn de plus que prévu, mais aucun titre de son ancien groupe... Les fans doivent être ravis, c'est ça l'important.

Fin de la première des trois journées du Hellfest, le temps de retourner à l'hôtel, extinction des feux à 4h du mat'. Bien se reposer, il reste 2 journées bien pleines à vivre

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par Bertrand » 05 juil. 2019, 09:03

olivier64 a écrit :
04 juil. 2019, 18:18
Allez, 200 gars déguisés (et je dois être large) sur 60000, ça fait 0.0034%. Si on veut comparer avec un petit fest, le Keep It True par exemple avec 2000 personnes, avec le même ratio ça ferait 6 ou 7 gars déguisés. Parlerait-on de Disneyland dans ce cas ? Ah mince, j'ai peut-être pris un mauvais exemple,il paraît qu'il y a des touristes aussi au KIT.
C'est quoi tes sources pour les 200 gars déguisés ?
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 05 juil. 2019, 09:07

ce sont les chiffres de la CGT. :mad: Tu as un chiffe plus précis ? ceux de la police ?

Avatar du membre
Bertrand
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 12784
Enregistré le : 29 oct. 2002, 12:37
Localisation : Rhone - 69

Message par Bertrand » 05 juil. 2019, 09:16

non je n'ai pas de chiffres, d’où ma demande de tes sources. Si c'est à vu de nez, ça n'a aucune valeur.
Mais des déguisés, sans les avoir comptés car j'avais pas que ça à foutre, ils étaient bien nombreux.
du foin pour nos vaches, les Landes indépendante !!!!
OMNIO a écrit :
30 août 2019, 15:12
Mais peut être qu'en écoutant l'album encore quelques fois attentivement, t'arriveras à aimer quelques titres ou mêmes des riffs … en faisant abstraction de la voix bien sûr :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 05 juil. 2019, 09:40

Bien bien bien ... :hum:

Avatar du membre
Achille
Metal Heart
Metal Heart
Messages : 1311
Enregistré le : 18 oct. 2011, 15:02
Localisation : Dublin
Contact :

Message par Achille » 05 juil. 2019, 10:05

L'année prochaine on se côtise, on loue un drone qu'on envoie au Hellfest et ceux qui n'iront pas auront pour mission de compter des déguisés :D
☞ ⁍ Bullet Club 4 Life ⁌ ☠
☞ ⁍ バレットクラブ ⁌ ☠

Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3271
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par ChaNoir » 07 juil. 2019, 21:29

demes a écrit :
04 juil. 2019, 21:20


Pour ma part je ne dirais pas que LEMETAL est quelque chose de fondamental dans ma vie mais il est clair que c'est devenu un élément aussi important que LESVIEILLESBAGNOLES (au passage j'ai eu plusieurs fois l'occasion de concilier les deux). Et d'ailleurs -j'en discutais avec une copine qui est exposante dans les bourses de pièces- dans les deux cas -Cha tu pourras donner ton avis là - dessus- il y a ce coté "monde à part" qui, même si il n'est pas fermé à l'extérieur, nécessite quand même un effort d'intégration pour tout nouvel "entrant" ne serait - ce que pour apprendre quelques mots spécifiques (nettement moins dans LEMETAL que dans LESVIEILLESBAGNOLES ceci dit). De plus je suis quelqu'un qui a tendance à vivre dans son monde, et dans les deux cas là encore il y a eu une fusion qui a été très naturelle et évidente.

puisque tu me demandes mon avis, je le donne: oui et non. Je pense qu´il y a plus des "personnes à part" que des "mondes à part". En soi, toute activité intensive est un monde à part. Je monte à cheval et je peux te dire que ce monde-là n´est pas moins un univers en soi que celui des collectionneurs de petits trains électriques ou des philatélistes. Cependant la plus grande partie des gens, en dehors de leurs univers respectifs, se retrouvent sur des thèmes qui font consensus dans la société: l´éducation des marmots, le chien, le süv, le boulot, les vacances ...
Les "personnes à part" (toi, moi + quelques autres de mes connaissances + ...) ne le sont pas en raison de leurs univers d´attachement mais en vertu de leur non adhésion à l´ensemble des thèmes consensuels généraux: je me fous de l´éducation des enfants, je n´aime ni les chiens ni les süv, le boulot constitue une activité secondaire de mon existence et ma conception des vacances n´est pas consensuelle pour un sou...je te laisse dresser le tableau en ce qui te concerne, je connais tes réponses :D
Dans le cas du LEMETAL, comme tu l´as bien dit, il en faut moins pour rentrer ne fut-ce que superficiellement dans le sujet. Et acheter un ticket de festival est à la portée du premier venu. Cela n´entraine pas de grosses conséquences non plus. Acheter une vieille caisse et la maintenir roulante (ça me fait penser qu´il faudrait téléphoner pour voir où ca en est avec ma bleue) ou acheter un cheval et l´entretenir, faut être plus motivé. C´est ce qui fait je pense qu´il y a plein de touristes chez nous: on peut entrer sans s´impliquer, rester au bord.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 07 juil. 2019, 22:27

On rediscutera de ça sur un autre canal. ;)
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
aimé
Captor of Sin
Captor of Sin
Messages : 297
Enregistré le : 09 nov. 2010, 14:59
Localisation : St Léon, coucarel

Message par aimé » 08 juil. 2019, 21:55

Puisque le sujet a un peu dévié sur la question du déguisement dans les festivals, quelques remarques.
Bien sur, je suis mal placé puisque je ne fais vraiment de festival, mais juste une remarque sur le public d'un festival musical où j'étais hier soir.
ça fait 3 ans que je vais à une soirée de ce festival où la tête d'affiche m'intéresse, comme c'est proche de chez moi...
Malgré son nom, le festival porte mal son nom (Pause guitare), sauf si l'on considère un jeu de mot (la guitare est en mode pause... Pose ta guitare...).
En trois ans, je remarque qu'une bonne partie du public connais très peu la tête d'affiche, une minorité (faible) la connait bien et une autre forte minorité ressemble à des touristes, des "extra terrestres " dont on se demande se qu'ils font là, quand on les écoute. Une majorité d'entre eux sont des "festaïres" plus ou moins amateurs de musique. Ils sont là , en groupe, pour passer un bon moment en regardant avec plus ou moins d'attention ce qu'ils ont sous les yeux. Tout sauf des "defenders of the faith". Je me suis rendu compte que tout était fait pour capter ce public. je parle de la politique tarifaire du festival. Avec le prix de 2 soirées ils en amortissent 3 ou 4. Donc si sur une soirée ils connaissent 1 des 3 ou 4 groupes, ils ont l'impression d'être des amateurs. Ensuite ce système permet la découverte à moindre frais pour des gens qui résident à proximité du festival, ou à la jeunesse des environs.
Si on n'intègre pas cette mentalité, on s'arrache les cheveux, comme moi hier soir, en entendant cette réflexion à la fin du concert: "c'est peu hard comme musique".
ma question est: au Hellfest aussi y aurait-il une majorité des festaïres, plus venus pour faire la fête quelle que soit la musique, et donc expliquerait des déguisement décalés par rapport aux codes vestimentaires (s'il y en a?).

Ne verrait-on pas des citrouilles defenders dans ce reportage dédié à ce festival vers 1 minute?
Modifié en dernier par aimé le 08 juil. 2019, 21:59, modifié 1 fois.
Je veille aux grains... mais j'aimerai rester "Strong arm of the law"dans la rubrique sous mon nom!

Avatar du membre
aimé
Captor of Sin
Captor of Sin
Messages : 297
Enregistré le : 09 nov. 2010, 14:59
Localisation : St Léon, coucarel

Message par aimé » 08 juil. 2019, 21:59

Sinon, personne n'a vu Tesla pour faire un CR de leur prestation à Clisson?
Je veille aux grains... mais j'aimerai rester "Strong arm of the law"dans la rubrique sous mon nom!

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 08 juil. 2019, 22:04

ça va venir ;)

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par demes » 08 juil. 2019, 22:24

aimé a écrit :
08 juil. 2019, 21:59
Sinon, personne n'a vu Tesla pour faire un CR de leur prestation à Clisson?
Si, moi. Voilà ce que j'en ai dit plus haut :
-Tesla : mais c'est que c'est drôlement sympa ce hard - rock classique mais bigrement bien exécuté ! Parfait pour commencer la journée. :up:
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
the fab
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4002
Enregistré le : 13 nov. 2010, 21:08
Localisation : Toulouse

Message par the fab » 08 juil. 2019, 23:18

Tesla, c'était très bien et trop court ( 7 titres dont 3 du premier album qui est le seul que je connaisse vraiment). J'ai apprécié l'attitude sans esbrouffe de Jeff Keith. Ca ramène un peu de fraicheur dans ce monde de stéréotypes. Pas mal de passages acoustiques ce qui peut paraitre étonnant avec un temps de jeu limité mais ça passe bien. Bref, un des meilleurs concerts du fest pour moi avec Hank Von Hell.
Olivier64: " Y a pas un groupe plus surestimé que Motley Crue. Les Ramones, c'est du rock progressif à coté !!!!!!"

Avatar du membre
aimé
Captor of Sin
Captor of Sin
Messages : 297
Enregistré le : 09 nov. 2010, 14:59
Localisation : St Léon, coucarel

Message par aimé » 08 juil. 2019, 23:23

Merci Demes et désolé, j'avais pas vu... j'ai du zapper la polémique Manowar à ce moment là et j'ai lu de travers. :/ :mouais:
Merci aussi the Fab.
J'aimerais bien les voir un jour même si je ne suis pas fan de leur show acoustiques.
Je veille aux grains... mais j'aimerai rester "Strong arm of the law"dans la rubrique sous mon nom!

Avatar du membre
Metal Witchcraft
Metal Invader
Metal Invader
Messages : 321
Enregistré le : 30 août 2017, 12:23
Localisation : Puy de Doom

Message par Metal Witchcraft » 09 juil. 2019, 09:10

Ils ont commencé direct avec "Cum'in Atcha Live", ça fait tout drôle ! Surtout qu'avec Demes on a attendu un moment au bar notre binouze et ça nous a fait rater le morceau :s

Avatar du membre
Julien06
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3136
Enregistré le : 07 sept. 2002, 12:00
Localisation : Bordeaux

Re: Hellfest 2019 : 21 - 23 Juin - Clisson (FR)

Message par Julien06 » 09 juil. 2019, 15:34

aimé a écrit :
08 juil. 2019, 21:55
Puisque le sujet a un peu dévié sur la question du déguisement dans les festivals, quelques remarques.
Bien sur, je suis mal placé puisque je ne fais vraiment de festival, mais juste une remarque sur le public d'un festival musical où j'étais hier soir.
ça fait 3 ans que je vais à une soirée de ce festival où la tête d'affiche m'intéresse, comme c'est proche de chez moi...
Malgré son nom, le festival porte mal son nom (Pause guitare), sauf si l'on considère un jeu de mot (la guitare est en mode pause... Pose ta guitare...).
Je suis également allé le dernier jour au festival pause guitare. L'affiche était alléchante, avec Toto et Scorpions.
J'ai bien apprécié Toto malgré quelques longueurs par-ci par-là (1ere fois que je les voyais, j'ai donc pris du plaisir à enfin les voir en live).

Pour Scorpions hélas le son n'était vraiment pas top, et le public mou de chez mou. Sans parler de toutes ces personnes qui ont vécu le concert par procuration à travers leur écran de téléphone. Dés qu'il s'agit d'une affiche éclectique, avec un public de popeux, le nombre de téléphones en l'air en devient impressionnant et c'est de plus en plus du grand n'importe quoi.
Bib a écrit :L'important, c'est que tu sois de base !!

TITI31
Strong Arm of the Law
Strong Arm of the Law
Messages : 150
Enregistré le : 21 avr. 2011, 17:02

Message par TITI31 » 09 juil. 2019, 16:55

#hellfest Après les ambiances, les 107 photos LIVE Jata Live Experiences du HELLFEST 2019 sont en ligne (23 groupes). Enjoy !
https://kissjata.wordpress.com/2019/06/ ... otos-live/
NEWS HELLFEST SUR JATA LIVE EXPERIENCES :
http://kissjata.wordpress.com/2011/06/20/hellfest-2014/
JATA LIVE EXPERIENCES :
http://kissjata.wordpress.com/

demes
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 2936
Enregistré le : 31 août 2012, 16:44

Message par demes » 13 juil. 2019, 16:18

J'ai regardé quatre captations de concerts sur Arte, qualité très inégale :

-Pestilence filmé à l'arrache et on n'entend pas une des grattes pendant la première moitié du set, par légère intermittence après.
-No One Is Innocent nikel.
-Mass Hysteria son correct sauf qu'on entend bien les jets de fumigènes placés à coté des micros et image à chier (pixellisation souvent). J'espère que la sortie en DVD sera mieux.
-Emperor hormis le chanteur qu'on n'entend pas toujours très bien dans le premier tiers du set nikel.
ChaNoir a écrit :Udo est une hybridation contre nature entre une poupée gonflable expérimentale et un crapaud. Mais j´aime quand même bien le voir sur scène.
Metalrunner a écrit :Je sais je suis un thrasheur romantique et fragile :D

Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10869
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 » 14 juil. 2019, 23:33

Suite des comptes rendu: HELLFEST, samedi 22 juin 2019

Journée plus tranquille aujourd'hui, principalement Hard Rock classique.

Premier concert de la journée avec DOOL, groupe hollandais formé par des anciens THE DEVIL'S BLOOD. J'adore THE DEVIL'S BLOOD, je n'ai malheureusement jamais pu les voir, et je ne voulais donc pas rater DOOL. Le groupe joue à la croisée de plusieurs styles: rock gothique, rock psychédélique et hard rock classique, et avec aussi un côté doom dans le son et metal extrême dans l'attitude. Quelque chose entre les SISTERS OF MERCY, THE CULT et BLUE OYSTER CULT (un des gratteux a un t-shirt FIELDS OF THE NEPHILIM, il y a un peu de ça aussi). Beaucoup de culte, et d'occulte, pas de hasard... Le son est chaud, complet, avec 3 guitaristes (dont la chanteuse) et un bassiste bien présent dans le mix. Visuellement c'est impressionnant de voir ces 4 guitares alignées, avec les musiciens qui headbanguent furieusement sur une musique hypnotique mais pourtant pas violente. Les morceaux sont longs, laissent le temps de rentrer dedans, les guitares sont partout. Impressionnant à tous les niveaux. Très belle découverte.

Pause repas, et l'occasion de passer un bon et long moment au calme avec les copains Defenders, le Fab et son copain Thierry, les citrouilles, Weik, Alexis et sa charmante moitié, et Houguerr.

On s'approche des mainstages pour DEADLAND RITUAL, super groupe formé de Geezer Butler (BLACK SABBATH), Steve Stevens (gratteux de Billy Idol), Matt Sorum à la batterie (GUNS N ROSES, VELVET REVOLVER) et Frankie Perez (APOCALYPTICA, ça fait moins rêver …). J'avais vu la set list de leurs concert précédents, et un bon moment était à prévoir. Et en effet, à côté de titres originaux (qui sont pas mals du tout!), on a 3 reprises du SABB' (dont le fabuleux riff de Symptom Of The Universe pour commencer le concert, puis Neon Knights et
War Pigs), Slither de VELVET REVOLVER et Rebel Yell de IDOL. Geezer est ultra classieux (et quel son, unique!), Steve Stevens fait bien le job, et la surprise vient du chanteur, à l'aise sur tout les styles, très bon frontman, et qui a une superbe voix. Peu de monde devant la mainstage, les absents ont eu tort.

On se fraie un chemin à travers tous les gens allongés (le point noir du festival) pour vite remonter vers les tentes où MOONSPELL vient de commencer son set. Je n'ai vu le groupe d'une seule fois, en 1995, ça commence donc à dater, sur la tournée du génial Wolfheart. Content de les revoir, et le chanteur est toujours aussi charismatique. Je ne connais que très peu leur discographie, et du coup je ne reconnais que les 2 derniers titres, le fabuleux Alma Mater et Full Moon Madness.

On refait un rapide retour vers les mainstages pour aller voir WHITESNAKE, avent revenir sous la Altar. On rate donc le 1er morceau et on arrive sur 3 excellents titres de Slide It In et 2 du dernier album. C'est très pro, mais David Coverdale est très juste vocalement depuis plusieurs années, ses musiciens l'aident bien sur tous les choeurs, il se repose pendant les trop longs solos de guitare et de batterie. Rien d'exceptionnel, mais un concert très plaisant. Vite on remonte vers les tentes pendant Is This Love, CANDLEMASS va bientôt commencer,et je veux surtout rien rater !

CANDLEMASS : le groupe est de retour avec Johan Langqvist,le chanteur de leur premier album, qui n'est rien d'autre que mon album préféré, tous types de musique confondus, et ce depuis que je l'ai découvert à sa sortie en 1986, à 14 ans. Autant dire que c'était pour moi le concert le plus attendu des 4 jours (juste devant ceux de LYNYRD SKYNYRD et KISS). Ayant eu des échos mitigés sur les performances vocales actuelles de Langqvist, un petit doute m'habite. Doute vite dissipé, dès le premier titre Well of Souls, pourtant interprété à l'origine par Messiah Marcollin, Langqvist est très à l'aise, voix claire, puissante, juste. Le son est parfait, et les riffs de Mats Bjorkman sont incroyablements heavy (je ne me rappelle pas avoir jamais eu un son aussi heavy en concert !). J'ai enfin la chance de voir en vrai Leif Edling (il était en burn out depuis plusieurs années, et en 2016 à Barcelone il était déjà absent pour le seul concert que j'ai vu d'eux). Ce gars est un génie, et enfin voir CANDLEMASS dans sa formation royale, avec une set list incroyable, les solos plein de feeling de Lars Johansson (guitariste clairement sous-estimé), avec l'émotion que me procure leur musique depuis 33 ans, j'en ai chialé pendant une partie du concert, notamment sur les 2 titres d'Epicus Doomicus Metallicus, Solitude et A Sorcerer's Pledge. Un des meilleurs concerts de ma vie, ultime.

La suite de la soirée se déroule sur les mainstages, avec une triplette de luxe, DEF LEPPARD, ZZ TOP et KISS, surtout que je suis fan des 3 et que je n'en ai vu aucun. Je redescends doucement de mes émotions candlemassiennes sur le chemin, et on arrive sur le 3ème morceau de DEF LEPPARD, Let It Go, qui est sur un des premiers albums de Hard que j'ai écouté, High N Dry. Suivent quelques titres dispensables, quelques extraits de Hysteria (que je n'adore pas),et ce sont les titres de High N Dry et Pyromania qui m'accrochent vraiment. Joe Elliot chante vraiment bien, les choeurs sont parfaits, mais le tout est quand même asseptisé. Certainement que passer après CANDLEMASS a faussé mon jugement.

Ce ne sera pas mieux pour ZZ TOP, on en voit la moitié assis, et ça manque de spontanéité, mais les titres cultes des années 70 (l'enchaînement Waitin' for the Bus / Jesus Just Left Chicago m'a foutu des frissons) suffisent à mon bonheur. Le tout reste assez mou, Franck Beard le batteur est parfois aux fraises (on voit Billy Gibbons lui faire un regard mauvais après un pain évident) , il y a trop de titres d'Eliminator à mon goût (on a heureusement échappé à Rough Boy ou Sleeping Bag de Afterburner ). Content toutefois de les avoir vu et d'avoir pu profiter de leurs classiques, ce groupe reste une légende, 50 ans de carrière et avec les 3 mêmes musiciens, unique !

Place à une autre légende, KISS : Je suis fan depuis le tout début des années 80, et c'est la première fois que j'ai la chance de les voir ! On dira ce qu'on veut sur le côté pompe à fric du groupe, sur la débauche d'effet sur scène, on ne peut pas leur enlever la qualité de leur musique, et c'est ça le principal. L'intro mythique résonne, « All right Hellfest, you wanted the best, you got the best, the hottest band in the world, KISS !!! «  Début classique avec le génial Detroit Rock City, sur laquelle les musiciens descendent chacun sur un des modules fixés au plafond de la scène, qui servent de décor, de light show et de support sur lesquels seront diffusés images et vidéos. Le son est très bon, la scénographie du groupe aidée par les grands écrans du festival (ceux situés de chaque côté mais aussi ceux à 180 degrés tout autour de la scène) est magnifique. Le groupe est très énergique malgré l'âge (69 ans pour Simmons et 67 pour Stanley !), la set list parfaite, composée à 75% de titres de leurs 10 premières années (les années maquillage). Shout It Out Loud enchaîne avec Deuce, Paul Stanley est bavard, comme d'habitude, mais avec sa voix complètement cassée c'est parfois un supplice de l'entendre s'époumoner (il crie au lieu de parler, ça n'arrange rien). Pendant les chansons, c'est bien mieux, je pense qu'il chante vraiment mais a sa voix doublée par un play back (play back avec sa voix récente, c'est pas la voix des albums bien sur), mais enfin ça passe très bien. A défaut de Firehouse, c'est sur l'ultra heavy War Machine que Gene crache le feu. Et qu'est qu'il est impressionnant ! Sa taille, le costume, sa présence, sa voix, on côté menaçant, il attire tous les regards, encore plus charismatique en vrai … Les vieux titres sont énormes, avec un enchaînement Calling Dr Love/100000 years/Cold Gin/God of Thunder monstrueux, et un super solo de batterie de Eric Singer, avec la batterie qui s'élève dans les airs, puis un solo de guitare de Tommy « Space Child » Thayer qui tire avec sa guitares sur les éléments au plafond qui se prennent pour des soucoupes volantes et le solo de basse de Gene Simmons et l'intro mythique de God Of Thunder avec les crachats de faux sang (et en bonus la bobine de Gene en video sur les modules au dessus de lui) . J'ai cette scène des dizaines de fois en video, mais en vrai, c'est la classe absolue. après les plus quelconques Let Me Go Rock n Roll et Psycho Circus, c'est au tour de Paul Stanley de faire le show en traversant la foule en tyrolienne pour chanter les 2 morceaux suivants sur une plateforme au milieu de la foule, et c'est le fabuleux Love Gun suivi du tube I Was Made For Loving You qui sont joués. Paul revient pour la superbe intro de Black Diamond (mon titre préféré du groupe) , titre chanté par le bien nommé Eric Singer (sont forts ces ricains, quels pros).
Après une courte pause, c'est l'heure du rappel, avec la scène qui se rallume pour montrer Eric Singer au piano !, et c'est Beth (leur plus grand tube aux USA) dans une jolie version, qui précède un Crazy Crazy Nights peu joué, avec lâcher de ballons aux couleurs du groupe, avant le dernier titre, le mieux placé pour occuper cette fonction, l'hymne Rock 'N 'Roll All Nite (and Party Every Day), pendant lequel on a une avalanche de confettis et un feu d'artifice final, en conclusion de 2h10 de bonheur. Quel concert !

Reste un seul groupe à voir, sous la tente, les rockeurs gothiques de SISTERS OF MERCY, sur lesquels les avis divergent concernant la qualité des performances scéniques. Le groupe étant plutôt rare à voir en concert, c'est l'occasion de vérifier de visu. Comme on est bien fatigué, on souhaite presque que ce soit décevant pour pouvoir aller au lit plus tôt ... Lights minimalistes (souvent une seule couleur), tout en contre jour, avec le chanteur/leader Andrew Eldritch quasi invisible, mais avec un gros son assez metal (2 guitares, qui accompagnent une boîte à rythme assez peu metal, elle) et une set list parfaite pour ceux qui connaissent un peu la discographie ds anglais (Dominion/Mother Russia, Detonation Boulevard, No Time To Cry) et un gros final avec Vision Thing, Temple Of Love et This Corrosion. On reste avec plaisir pendant les 60 mn du concert, pour une très bonne fin de soirée. Mince, c'est pas ce soir qu'on se couchera avant 3 heures ...

Répondre Sujet précédentSujet suivant