Compte-rendus de concerts non annoncés à l´avance sur le forum

Partagez les impressions de vos expériences LIVE!

Modérateurs : Modérateurs du forum, Responsables / Animateurs de sections

Règles du forum
Pour une tournée, SVP postez toutes les dates européennes disponibles dans le topic + la période ou quelques dates dans le titre du topic.
Avatar du membre
BurningDarkness
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3860
Enregistré le : 30 déc. 2009, 22:00
Localisation : Moselle

Message par BurningDarkness »

Dernier message de la page précédente :

Ah j'en avais jamais entendu parler, et pourtant je ne suis pas loin de l'Allemagne non plus !
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

BurningDarkness a écrit :
02 nov. 2022, 19:50
Ah j'en avais jamais entendu parler, et pourtant je ne suis pas loin de l'Allemagne non plus !
demes a écrit :
02 nov. 2022, 19:17
Une "interdiction de danser" le jour de la Toussaint, sérieux ? :euh:
C´est malheureusement tout ce qu´il y a de plus sérieux: à la toussaint ainsi que le vendredi saint (et localement à d´autres dates aussi, il y a un tableau complet des interdictions par jour et Länder sur Wikipedia https://de.wikipedia.org/wiki/Tanzverbot) il y a interdiction de danser dans les 5 Länder (équivalent relatif de vos départements) bigots (Baden-Württemberg, Bavière, Rhénanie-Palatinat, Saarland et la Rhénanie du Nord). Ces jours-là en principe il n´y a jamais de concerts organisés et les clubs et boîtes sont fermés. Le Volkstrauertag (deux dimanche avant le premier dimanche de l´avent, dédié à la mémoire des victimes de toutes les guerres mondialement) est concerné par l´interdiction sur tout le territoire allemand. Ce qui est un scandale.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
olivier64
Defender of the Faith
Defender of the Faith
Messages : 10185
Enregistré le : 02 juin 2010, 21:58
Localisation : Bayonne

Message par olivier64 »

Superbe clôture des concerts au Carré de Bières de Tarnos hier soir, avec les groupes locaux ZTAH et LA FIN DE LA SOCIETE (TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS).

En premier, LA FIN DE LA SOCIETE (TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS). Le groupe existe depuis plus de 20 ans, mais a un seul album à son actif, après une paire de démos et un EP. J'ai malheureusement raté le début de leur concert, mais en une trentaine de minutes, ce groupe a confirmé la grosse impression que j'avais eu de leur album.
Leur musique est inclassable, on pourrait la rapprocher de FAITH NO MORE, ARCTURUS ou SYSTEM OF A DOWN par le côté barré de leurs compositions, la recherche mélodique, les éléments de metal extrême, et l'originalité revendiquée. Mais la particularité est d'avoir une violoncelliste, qui contribue à la beauté de la musique, et un grande faculté à jouer une musiqué exigeante sans se prendre du tout au sérieux. Les musiciens sont déguisés, pas sûr que ça amène un plus, mais ça appuie le côté décalé.
Première fois que je les voyais, qui j'espère sera suivie par beaucoup d'autres. Le 2ème album est en cours d'enregistrement, rendez-vous en 2023.

Au tour de ZTAH pour la fin, avec quelques têtes connues au sein du groupe (c'est Inaki, le batteur de TITAN qui est au chant - en langue basque). Leur style : du deathcore mélangé à du MESHUGGAH, autant dire pas du tout ma came (avec notamment trop de cordes à leurs guitares, 8 ou 9 ?), mais il faut noter la qualité d'interprétation : c'est très propre, très puissant, et il y a une forte présence scénique !

C'était donc le dernier concert au Carré de Bières, un des rares lieux où pouvaient se produire des groupes de Metal sur la côte basque et le sud des Landes.
Avatar du membre
BurningDarkness
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3860
Enregistré le : 30 déc. 2009, 22:00
Localisation : Moselle

Message par BurningDarkness »

Petite tournée automnale pour CONVERGE, assez chiche en date. Par chance, l'une d'elle se tenait hier soir au Luxembourg, à la Kulturfabrik de Esch (ma salle préférée). C'était d'ailleurs le premier concert de CONVERGE au Grand-Duché ! Ils ne passent jamais dans le coin. C'était donc fort bien rempli...
En ouverture on a eu droit à PETBRICK, le projet noise/indus d'Iggor Cavalera. Clairement pas le genre de trucs que j'écouterais à la maison mais en live j'ai trouvé l'expérience intéressante.
Ensuite, le grind de FULL OF HELL. Super concert, tout à fait ma came d'autant plus avec ce son nickel et la grosse présence du groupe sur scène.
Enfin , CONVERGE, qui avait lui aussi un son au top et une setlist pas dégueue, assez variée dans l'ensemble. Le concert était très bon jusqu'à ce qu'ils quittent la scène après même pas une heure de concert et rabottant la setlist de 2-3 titres par rapport à ce qu'ils jouaient ailleurs. Notamment la fameuse Jane Doe qui n'a pas été jouée. Donc quand-même frustré au final, malgré un bon concert...
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

BurningDarkness a écrit :
13 nov. 2022, 16:34
la Kulturfabrik de Esch (ma salle préférée).
est-ce que je peux te demander pourquoi c´est ta salle préférée?
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
BurningDarkness
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 3860
Enregistré le : 30 déc. 2009, 22:00
Localisation : Moselle

Message par BurningDarkness »

ChaNoir a écrit :
13 nov. 2022, 19:45
BurningDarkness a écrit :
13 nov. 2022, 16:34
la Kulturfabrik de Esch (ma salle préférée).
est-ce que je peux te demander pourquoi c´est ta salle préférée?
J'aurais dû préciser "dans mon coin".
Pourquoi ? Parce que
- elle n'est ni trop grande, ni trop petite
- le bar est toujours facilement accessible
- on peut se garer facilement (à 20mn de route pour moi en plus, le pied)
- le son est bon la plupart du temps
- elle est gérée par des gens pas prise de tête et à 1000 lieux de la mentalité de Den Atelier
Bref, c'est un endroit où généralement je passe de bons moments :)
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

Un grand merci pour ta réponse. L´idée était de savoir si tes critères sont compatibles avec les miens, et donc s´il est utile pour moi de suivre l´actualité du lieu étant donné que le Lux est sur ma route vers la Belgique. Mais en fait c´est un sujet globalement intéressant qui pourrait faire l´objet d´un post...
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

Wolfweez Bandcontest 18/11/2022

J´avais promis de longue date à mon copain Stefan d´être présente ce 18/11 pour soutenir son groupe Reternity lors de cette soirée. Accessoirement il m´intéressait bien de prendre une fois part à ce genre de battle, c´est une petite expérience que je n´avais pas encore faite. En principe 8 groupes sélectionnés par l´orga du festival parmi les candidatures reçues et examinées au préalable concourent pour les deux opening slots de l´année suivante, cette fois donc début juillet 2023. Le gagnant ouvre la journée du samedi, le second celle du vendredi. Les votes du public pèsent pour 60% dans la décision tandis qu´un jury de 5 personnes compte pour 40%.
Dans les faits ce coup-ci un groupe a annulé en dernière minute, donc la partie se joue à 7. L´ordre de passage est tiré au sort. Pas de chance pour Reternity, ce sont eux qui commencent, ce qui est rarement un avantage. Nerveux, le démarrage laisse à désirer, le bassiste s´emmêle dans les fils, son pied de micro tombe, nombreux regards stressés échangés entre tous les membres. Au deuxième morceau ça s´arrange, la tension disparait, la routine reprend le dessus. Stefan est vocalement beaucoup plus en forme qu´en septembre alors même qu´il se dit pourtant malade, et un gros effort scénique de la part de plusieurs autres membres, notamment le nouveau second guitariste Oskar Schmidt - je ne sais pas depuis combien de temps il est à bord lui, avant il y avait un jeune gars au crâne lisse, il y a eu tellement de changements dans ce line up en 4 ans que je n´y retrouve pas mon peu de latin; il était en tout cas déjà là la fois d´avant en septembre et il était un peu trop calme sur scène à mon goût, cette fois-ci c´était vraiment top en ce qui le concerne. Le batteur actuel est excellent comme déjà dit précédemment (c´est aussi le batteur d´African Corpse, groupe de Thrash moderne, plutôt bons si on aime le style). Après avoir ouvert sur Building A Better World, suivi de Facing The Demon et si je ne me trompe de We Were The Gods, ils clôturent sur Wonderful World ce qui n´est tactiquement pas idiot, avec cette cover ils récoltent un tout petit peu de germes d´enthousiasme naissant de la part du (très) rare public présent.

A ce stade un petit mot là-dessus: un prix d´entrée de 12€ pour 7 groupes soit débutants soit restés des décennies underground pour de bonnes raisons et ne jouant chacun que 4 morceaux, par les temps qui courent c´était sans doute un peu beaucoup optimiste. Par comparaison le Metaleros propose pour 16€ un line up à des années lumières au-dessus. Il y avait à tout casser 50 entrées payantes plus l´orga. Dans cette immense salle de sport victime des économies d´énergie, jusqu´à la fin l´ambiance est restée glaciale à tous les niveaux.

Les vieux thrashers d´Entera jouent en seconde position. Je connaissais de nom, sans plus. En fait de vieux thrashers, il n´y a que le chanteur-bassiste qui soit encore là. A la guitare on a un tout tout jeune gamin, qui ne se débrouille pas trop mal mais qui est loin d´être un virtuose né. Aux fûts une dame entre deux âges, qui ne joue visiblement pas depuis hier, il y a une bonne technique, un chouette groove de fond mais un toucher trop doux, trop féminin sur les cymbales qui ne va pas avec la musique. Scéniquement c´est pauvre aussi, le chanteur semble limité dans ses possibilités physiques, le gamin fait ce qu´il peut mais il a déjà fort à faire avec ses cordes. Et en trio comme ça, dès qu´il y a un élément faible, cela crée un déséquilibre criant, ici entre l´aisance du bassiste et les balbutiements à la guitare. Honnêtement, même s´ils paraissaient bien sympathiques, c´était la performance la plus faible de la soirée. C´est malheureux après 30 ans d´existence.

Out of Order ne sont pas des débutants non plus. Notre nouveau copain Jens (le seul autre allemand au PWOA) les a déjà vus plusieurs fois et aime bien dit-il. La tête du chanteur nous est familière, on l´a déjà croisé dans le public de je ne sais combien de concerts, et m´est personnellement antipathique. Bien que je n´aie jamais été en contact avec le bonhomme, le regard méprisant jeté au jeune guitariste d´Entera pendant leur courte cohabitation sur scène à l´occasion du changement n´a pas été de nature à me faire réviser mon impression.
En ce qui concerne la musique, techniquement c´est un sans faute, tant pour l´exécution que pour le jeu scénique. Ils jouent depuis plus de 30 ans ensemble, ça se voit, ça se sent, c´est huilé de partout. C´est au niveau création que ça coince pour moi. On entend partout des riffs piqués de ci de là, Slayer ici, Kreator là-bas, un peu de sauce power par-dessus et ainsi de suite. C´est excellent pour un petit fest local ou une soirée de club de motards, mais sincèrement ça pourrait tout aussi bien être un cover band, ça ne va pas chercher plus loin.

Fear Park sont des champignons porte-bonheur comme on dit en Allemand. Après la période des candidatures, l´orga les avait en fait classés en 9ème position et ils n´auraient pas dû concourir ce soir. Une première annulation avait conduit à leur remontée dans la liste (avant la seconde annulation de dernière minute). Ce sont à priori 3 frères + 2 autres musiciens, tous entre 20 et 30 ans, qui ont fondé un groupe en 2019 juste avant le covid. C´est leur 3ème concert ce soir. C´est encore un peu hésitant, tant au niveau scénique que technique, particulièrement un des deux guitaristes fait preuve d´une application très scolaire. Le batteur aussi est encore assez vert. Néanmoins tous les éléments sont là pour faire un truc valable à long terme: la voix, le punch, la création. On navigue dans un heavy un peu power un peu modern touch, mélodique. Pas vraiment ma came musicalement, plutôt celle de Mr.ChaNoir dont c´était le coup de coeur du soir. Ils ont gagné et c´était définitivement mérité. Il faudrait juste qu´ils changent de nom parce que Fear Park, ça nous évoquait Fear Factory et Linkin Park...rien à voir

On enchaine avec Madhouze. Un trio pas tout jeune qui fait du rock classique façon seventies, avec un petit air Rolling Stones. Pas mal du tout mais pas renversant non plus. Pourtant ils ont fini à la seconde place, ma foi pourquoi pas.

Agitation les bien mal nommés. Du Thrash old school mou du cul. Je t´en foutrai moi de l´agitation :scratch:

Et on termine sur C.L. Anger. . Dans la lignée de Gloryhammer, Grailknights, Hammer King et consorts. Très bons scéniquement, à mes yeux le truc visuellement le plus cohérent de la soirée, mais un concept de docteur fou de l´espace qui n´apporte rien de nouveau, c´est réchauffé, recuit, ultrabouilli, on s´ennuie.

Voilà, amen, la messe est dite.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

Tygers of Pan Tang, Mannheim 7er Club, 23.11.2022

Je ne suis pas une grande fan du groupe mais j´aime encore bien. Les retours des concerts récents sont très bons + je ne vais pas pouvoir les voir au Iron Fest 2023 parce que je ne pourrai faire qu´une partie du vendredi et le samedi, le jeudi tombe complètement pour nous + j´aime bien le 7er tant pour l´esprit de gestion que pour le lieu en soi, et donc j´ai envie de soutenir + un copain de concerts y allait = l´état d´esprit dans lequel nous avons décidé de nous taper Mannheim un mercredi soir et de faire fi du prix que je trouve élevé pour ce que c´est: 30€ le ticket sans support quand même, ne se peignent pas avec un clou.
Coup d´oeil au merch en arrivant: 5€ la setlist pré-signée, CDs signés d´avance...démarche 100% commerciale, à des kilomètres de la spontanétité que j´apprécie chez mes groupes favoris.
Le concert en lui-même: excellente présence scénique générale, le jeune guitariste prend toutes les poses qu´il faut pour qu´il y ait autant à voir qu´à écouter, le nouveau bassiste apporte clairement un petit plus, le chanteur fait le job plus que correctement, le guitariste d´origine sourit niaisement et ressemble à l´électricien de mon village :D , le batteur est le seul à vivre le truc plein pot, il fait plaisir à voir :up:
Dans l´ensemble, on peut dire que c´est une très bonne prestation. Qui ne me fait ni chaud ni froid. J´y reproche la même chose qu´à R.A.M ou Midnight et tant d´autres: c´est tellement parfait que c´est parfaitement lisse, pas de place pour un petit pas de côté ou un petit pâté qui font tout le charme du live. J´ai quand même fini par rentrer un petit peu dedans sur la fin avec des titres que je connais comme Suzie Smiled ou Don´t touch Me There.
Je préfère cent mille fois Praying Mantis, tellement plus gais.
Au final c´était une agréable soirée mais qui aurait été tout à fait dispensable. Bah il faut bien qu´il y en ait dans cette catégorie pour qu´on prenne toute la mesure de l´extraordinaire auquel on assiste dans la plupart des cas et qu´on reste conscients et reconnaissants de la chance qu´on a.
Ceci dit notre copain était lui tout à fait enchanté de sa soirée, comme quoi mon avis n´est pas représentatif.

Jauge public présent: entre 100 et 120 personnes.

Image

@CR photo issue du facebook du groupe
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Message par ChaNoir »

Psylence + Sydra, Lörrach, 25.11.2022

Depuis que ma petiote vit à Lörrach, notre périmètre de sorties pour concerts s´est élargi dans cette direction. Vendredi dernier, tous les astres étaient alignés: c´était son dernier jour de boulot pour 2022 avant un gros mois chez nous, donc si on descendait on pouvait dormir chez elle et remonter ensemble le lendemain; là-dessus le line up convenait à tout le monde.
Arrivés sur place, c´est le grosse cerise sur le maxi gâteau: l´endroit a tout ce qu´il faut pour plaire, vraiment un superbe lieu. Cela s´appelle le Heimathafen (traduction: le port d´attache) et comprend un hôtel, une petite taverne au décor "Forêt Noire" (aux murs, plein d´objets historiques que nous possédons nous-mêmes dans l´infini de nos granges, c´est le genre d´ambiance que j´aime beaucoup) dans laquelle un immense barman barbu et tatoué conseille volontiers et avec gentillesse sur le choix d´un rhum -et où il est possible de manger aussi mais attention, il y a 7 tables en tout et pour tout, réservation indispensable si vous passez dans le coin-, et enfin à l´étage un immense pub "irlandais" avec plein de recoins ainsi qu´une scène et sa petite fosse assortie au centre. Le bar occupe tout le mur du fond face à la scène, genre il fait 20 mètre de long. Le choix des breuvages s´étend quasi à perte de vue.

Psylence sont de Lörrach, ils jouent du Heavy Rock et nous avions prévu de les voir à Karlsruhe à l´automne 2021, ce qui fut malheureusement annulé pour cause de confinement gratuit et obligatoire. C´était donc séance de rattrapage pour nous ce vendredi et c´était bien bon. En fait c´était carrément bien meilleur que ce à quoi je m´attendais. La voix, ou plutôt les voix parce que le guitariste à Dreadlocks en donne aussi à l´occasion - est envoûtante. Avec une présence scénique au top également, c´est tout bon. Le seul mini reproche que je pourrais faire si je voulais :D : le batteur est un peu tendu, il faudrait qu´il consomme la même weed que les autres, ça aiderait peut-être à rendre le son moins cassant. Mais c´est vraiment un tout petit détail.

Sydra (pour Sins You Don´t Repeat Again) étaient en août 2019 en première partie d´Adversor et d´un groupe français dont j´ai oublié le nom entretemps. A l´époque Mr.ChaNoir était resté papoter avec nos amis Italiens en terrasse tandis que ma petiote et moi, attirées par ce que nous entendions du dehors, étions rentrées voir de quoi il retournait pour ressortir à la fin de leur petit concert complètement flashées par la qualité et la voix - surtout les parties de chant clair. C´était leur deuxième concert si ma mémoire est bonne, la première fois qu´il y avait du public étranger à leurs amis et familles, ils n´avaient rien, aucun merch...j´aurais voulu acheter ne fût-ce qu´une démo ou quoi, mais rien.
Quelques semaines plus tard ils ouvraient un petit festival à Freiburg dont Stallion étaient headliners. Aussitôt dit, aussitôt nous voilà partis.
L´album The Silenced a suivi un an plus tard, nous l´avons offert à plusieurs de nos amis pour Noel 2020. Mais niveau live ce fut la crise qu´on sait, ils ont beaucoup joué quand même mais toujours des conditions invraisembables avec pass sanitaire et tout le brol. Et à la fin de la crise ce fût le silence dans le camp de Sydra. Jusqu´il y a peu. Donc là j´étais suis curieuse et impatiente de voir comment ils ont évolué. Je sais qu´il y a eu deux changements au line up, le bassiste et le guitariste rythmique. Première surprise du soir: le nouveau guitariste est un collègue indirect de ma petiote, trop drôle comme le monde est petit.
Deuxième surprise pas drôle: le chanteur a perdu un oeil. Ce qui explique évidemment la longue période de iatus. La setlist de ce soir est presque exclusivement composée de morceaux qui me sont inconnus ce qui laisse supposer la sortie prochaine d´un second album. Qu´on a donc pour ainsi dire entendu quasi dans son intégralité: sur 13 morceaux joués, seuls deux sont issus de l´album The Silenced. A mon grand regret, mes préférés comme The Reaper´s Embrace ou Soaked ne l´ont pas été. Globalement le son est devenu beaucoup plus dur, il y a une amertume et une colère qui vont souvent avec les grandes blessures, quelle qu´en soit l´origine. Les parties de chant clair ont pratiquement disparu. C´est dommage. Malgré tout, malgré le son plus moderne, les compositions ont su garder un style personnel très fort. La vue d´ensemble a évolué positivement aussi, ils ont maintenant une tenue de scène un peu gothique avec chacun une lettre de Sydra peinte en rouge au dos de la chemise. Le visuel scénique comme celui des tshirts proposés s´est durci également, cohérent avec l´évolution musicale. Je possède le tout premier t-shirt qu´ils ont sorti, avec une médusa pas trop effrayante. Il y en a eu bien d´autres en 3 ans si j´en juge par la diversité de ceux présents dans la salle. L´actuel est imprimé en rouge sang et représente une Médusa aux yeux crevés à foutre les jetons à Freddy Krüger...tout comme le tableau placé au centre de la scène derrière le chanteur...
Au niveau exécution il n´y a pas de maillon faible ici, c´est au point sur toute la ligne. Je soupçonne le guitariste d´origine d´être un petit virtuose surdoué. C´était une excellente soirée en dépit du petit malaise suscité par l´oeil crevé et sa manière de l´évoquer sans en parler sur scène, et j´espère ne plus devoir attendre si longtemps pour les revoir une quatrième fois.

Conclusion générale: c´est à l´aulne de la qualité livrée ce soir qu´on prend pleinement conscience du niveau très bas des groupes au bandcontest de la semaine précédente. A se demander pourquoi des groupes comme Psylence et Sydra ne s´y trouvent pas...? Pas connaissance de cette possibilité, pas d´intérêt?

Au niveau fréquentation c´est difficile à estimer parce que le public présent bouge constamment dans ce genre d´endroit. Je crois qu´il y avait entre 120 et 150 personnes.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Wizard + Wallop au 7er Club, Mannheim, 03.12.2022

Message par ChaNoir »

Un tout petit retour en vitesse. Très très peu de monde présent, je dirais maximum 60 personnes dans la salle dont peut-être 40 payantes, 50 maximum.
Wizard n´intéressent presque personne et Wallop n´ont pas encore eu le temps de se faire connaître des masses depuis leur résurrection.

Nous avions vu Wallop au printemps au No Playback Festival et c´était bien chouette. C´était encore mieux cette fois-ci, on voit qu´ils ont faits quelques concerts cet été, c´est plus fluide et ça garde tout son côté marrant et spontané. Pour fans de Raven :up:

Wizard sont restés underground malgré leur longue carrière et comme je suis mauvaise langue, je dis que c´est ainsi pour de bonnes raisons. C´est la troisième fois pour nous et à chaque fois, ça m´énerve. Pourtant musicalement sur album ça passe bien. Mais le live non seulement n´apporte rien mais même au contraire tire vers le négatif. Sur scène c´est désordonné, chaotique, le blabla entre chaque morceau est ennuyeux au possible et le contact avec le public manque de feeling, de sincérité. Ils jouent pour eux, parce qu´ils s´aiment et qu´ils le valent bien et moi ça me gave.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Avatar du membre
ChaNoir
Guardian of the Flame
Guardian of the Flame
Messages : 4037
Enregistré le : 22 juil. 2015, 16:26
Localisation : Allemagne, Forêt Noire

Demons Dream- Witchfinder - Concusion le 5 janvier 2023

Message par ChaNoir »

J´avais noté cette date avec un point d´interrogation. C´était un chouia loin pour un opener qu´on suit certes depuis 2017 mais qui jouent en général une demi-heure et deux groupes inconnus au bataillon.
Puis finalement pour se changer les idées de notre problème de chauffage qui refuse obstinément de se résoudre, on s´est dit qu´il valait mieux faire une sortie que de finir dépressifs.

La soirée était organisée par le groupe Witchfinder dans le centre culturel de leur localité, Geislingen an der Steige. Rarement vu une salle aussi mal foutue et désagréable à l´emploi. On rentre d´abord dans une partie café-bar, architecture asymétrique années 80 qui rend la circulation entre les tables compliquée. Au fond en bout du bar, les toilettes et la penderie. Puis sur la droite une sorte de hangar façon atelier mécanique pour camions, qui semble avoir été ajouté plus tard, avec d´une part la technique à mi-chemin sur la droite et d´autre part la scène au fond dans une sorte de renfoncement légèrement élargi où peuvent prendre place environ 30 personnes. Résultat: soit tu vois bien la scène tout en ayant pas l´occasion de la regarder parce que pris au milieu du pogo mais tu as un son de merde, soit tu es dans le goulot central à côté de la table de mixage avec le bon son mais tu ne vois rien.

Pour Demons Dream ce n´est pas problématique, il n´y a que quelques dizaines de personnes ce qui n´empêche pas une ambiance du tonnerre. C´est leur 3ème show avec ce line up (avec notamment le guitariste de Reverend Hound). Le jeune chanteur s´améliore de fois en fois au niveau présence scénique, sans être extraordinaire c´était vraiment pas mal du tout cette fois-ci. Je crois qu´il lui restera à jamais un petit hic: il a peut-être été fort couvé/surprotégé dans son enfance, en tout cas quand il demande au public s´il en veut encore, ça sonne plus comme une gentille puéricultrice qui demande au groupe des coccinelles si les bambins veulent entendre une historiette supplémentaire que comme un hardos prêt à en découdre. Mais je trouve que ce n´est pas dramatique, il est comme ça voilà.

Pour les "héros" locaux Witchfinder la salle est bien remplie. Jamais entendu parler auparavant, apparemment ils sont passés récemment de 4 à 5 membres, une chanteuse s´étant ajoutée en plus du chanteur.
Points critiques:
-riffs mille fois entendus
-voix féminine et masculine qui ne s´harmonisent pas bien
-présence scénique valable des 5 membres pris séparément mais la chanteuse peine à trouver sa place face au quatuor pré-existant. Ça va peut-être s´améliorer avec le temps.
Ça ne casse pas la baraque du coup on préfère faire la causette avec le guitariste de DD au merchandising, le nouvel album sortira en 2023, on est impatients.

Concusion c´était le gros point d´interrogation. Ce sont des gamins qui ont un talent et un punch incroyable, niveau technique waow, après il reste à faire du chemin pour les compos: ça puise partout du punk au hard rock et ça manque un peu du truc qui fait pétiller le champagne, si je puis dire. Pas assez excellentissime pour me faire rester alors que j´ai envie de finir la soirée à la Zille, néanmoins assez bons que pour que j´y revienne si l´occasion se présente.
"And the more I know, the more my bonds to this world dissolve" Lantern
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fière de ma fille! Pour écouter c´est ici: https://siluriancult.bandcamp.com
Répondre